Manger des légumineuses, mais pour quoi faire?

5 Comments

La bouffe et moi
Ça fait longtemps que ça me titille, l’idée de parler nourriture dans mon blog. Car j’aime manger, j’aime cuisiner, et j’aime raconter mes productions diverses et variées ici même. Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ? Tout simplement parce que je ne me voyais pas remettre les mêmes recettes que l’on trouve déjà sur chaque blog que dieu de l’internet fait. Et puis depuis quelques temps, je cuisine un peu différemment : je mange peu de viande, je teste des recettes végétaliennes bizarres (avec plus ou moins de succès il faut l’avouer), et j’essaye d’introduire des légumineuses dans la plupart de mes plats. Je me suis dit que c’était l’occasion de partager quelques idées.

légumineuses #1

Les légumineuses, késako ça ?
Les légumineuses, c’est tout simplement les légumes secs, les graines qui se trouvent dans les gousses et que l’on fait sécher : lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots, soja…

légumineuses #2

Mais pourquoi manger des légumineuses ?
Elles sont tout simplement très intéressantes pour notre santé ! Elles contiennent des minéraux (fer, magnésium, calcium…), des oligo-éléments, des vitamines A et B, et des protéines. Les légumineuses sont des antioxydants, elles favorisent la diminution du cholestérol, et j’ai appris récemment qu’elles étaient également un stimulateur très intéressant du système nerveux et du système hormonal. Il paraîtrait même qu’il y a fort fort longtemps, du temps où il n’y avait pas de grande surface pour que nos arrières grand-mères achètent des raviolis Butoni et de la purée Mousseline, les gens mangeaient plus de légumineuses, et grâce à cela, les femmes avaient moins d’effets secondaires pendant leurs règles et n’avaient pas ou peu de bouffées de chaleur lors de la ménopause. Cela s’expliquerait par la présence d’isoflavones, un groupe de phytoestrogènes proche de l’œstrogène humain. Mais comme pou beaucoup de thèmes, les études ne vont pas toutes dans le même sens, donc à vous de vous faire votre opinion en essayant!

Pour résumer, les légumineuses favorisent un bon équilibre de santé générale, et elles coûtent beaucoup moins cher que n’importe quel complément alimentaire.

légumineuses #3

Quelques idées pour consommer les légumineuses :
Malgré toutes ces informations très intéressantes, je ne sais pas vous, mais si j’aime beaucoup les saucisses-lentille, ce n’est pas au point d’en manger tous les jours. D’où mes nouvelles pratiques dont voici quelques exemples :
– Dans les soupes et purées, je rajoute une ou deux poignées de lentilles, ou je fais des soupes de légumineuses (soupe de pois cassés, soupe de pois chiches) ;
– Dans la sauce « bolognaise », au lieu de mettre de la viande hachée, je mets des lentilles corail.
Comme vous pouvez le constater, j’ai encore tout un univers à explorer, avec en premier lieu les desserts asiatiques à base de haricot rouge et qui donnent des trucs gluants mais appétissants à manger. Quant aux haricots, il va falloir que j’apprenne à l’apprivoiser, car les mogettes ou le cassoulet… ça n’a jamais été un plaisir.

légumineuses #4

Quelques astuces pour une utilisation optimum :
Afin d’éviter tout problème de ballonnement ou de flatulence, il faut faire un trempage en eau froide avant de faire cuire les légumineuses, et surtout, il faut jeter l’eau de trempage. Ces désagréments sont provoqués par des fibres (alpha galactosides) qui produisent des gaz quand on les digère. Ces fibres sont dissoutes lors du trempage, c’est pourquoi il faut utiliser une nouvelle eau pour la cuisson.

Pour un apport protéique optimum, il faut consommer les légumineuses en associations avec une céréale qui apporte les acides aminés manquants. Chez les adultes en bonne santé, l’association de ces différents aliments peut se faire sur une journée. Pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes fragiles, il est préférable de faire cette association à chaque repas.

Afin de bien fixer le fer contenu dans les légumineuses, il est recommandé de manger au cours du repas un aliment riche en vitamine C (qui favorise la fixation) : orange, kiwi, brocoli, fraise…

Vous savez tout ce qu’il faut pour démarrer! Et vous, comment consommez-vous les légumineuses? Avez-vous des recettes à partager?

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Commentaires
  • Coline

    Reply

    Cc ma laurene, sympa mais j’attends encore plein d’autres recettes, ça m’intéresse !!! Perso je prépare les haricots rouges avec des carottes et haricots verts (coupes petits) et de la viande hachée ( que tu n’es pas obligée de mettre bien sûre). L’ensemble ressemble à une sauce bolognaise en ajoutant la sauce tomate et un peu de matière grasse. Tu peux manger avec des pâtes mais je le mange souvent avec du pain… Bisous à la famille.

    • La Fabrique de Lo

      Je fais des test, mais j’espère bien mettre quelques recettes! à bientôt!

  • Soylent

    Reply

    J’essaie de cuisiner des légumineuses une fois par semaine en variant les recettes +++ pour inciter mon compagnon à en manger et l’amener à changer en douceur ses habitudes de mec (cordon bleu, croques Mr, knacks, pâtes ketchup, hum hum…)
    Tu peux les consommer en plat en sauce bien sûr mais aussi en galettes végétales, en beignets (comme des fallafels) en salade…

    • La Fabrique de Lo

      Ah les bonnes habitudes alimentaires! 🙂 Les galettes végétales font parties des nombreuses choses que j’ai à tester, dès que je trouve une recette qui me convient vraiment, je fais un article!

Laisser un commentaire