Lettre à Gérard Longuet, la réponse!

2 Comments

Cher lecteur, chère lectrice, vous devez me trouver un peu entêtée avec mes histoires de Gérard Longuet. Pardonnez moi, je vous rappelle que je suis au chômage, et que malgré toutes mes activités manuelles adorées, il y a des matins où je n’ai vraiment rien de mieux à faire que râler ou me justifier

Mais bon, essayons de le faire sur un ton joyeux pour que cela n’ennuie personne!

Figurez-vous que suite à la suggestion d’une personne, j’ai envoyé le lien de mon article à Gérard Longuet himself, sur son adresse de contact de sénateur, que l’on trouve très aisément en deux clics trois mouvements.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Une ignorance totale? Après tout cela doit arriver souvent aux gens politiques de recevoir des courriers. Une réponse qui me brosse bien dans le sens du poil avec quelques excuses pour se faire pardonner? Pfff… Mais pauvre Lucette, faut pas trop rêver non plus!

Gérard Longuet m’a répondu. Rapidement en plus. J’étais surprise.

Mais bon pour le contenu… je reste un peu sceptique. A vrai dire, je m’attendais à lire quelque chose ayant un certain “niveau”. Quelque chose de bien tourné, de vendeur, quelque chose qui ressemble plus à un discours politique. Mais non, Gérard Longuet a joué franc-jeu, il s’est justifié. Alors moi j’ai envie de dé-justifier :


Madame,

1 – J’ai dit  que “certains Français…” et “certains français seulement” et pas tous…  si vous en doutez :  vérifiez en interrogeant les employeurs !
Monsieur Longuet, dans l’extrait suivant (lien), vous dites bien “nous avons des français qui ont un poil dans main”. J’ajouterais que si je vous ai adressé cette lettre, c’est parce que je me suis sentie visée par votre discours, et au vue des commentaires que j’ai reçu, je vous assure que je ne suis pas la seule.

2- Vos critiques personnelles ne me touchent pas. J’ai eu ma première fiche de paye privée à 20 ans ! J’ai 50 ans de cotisations sociales continues. Ces 40 dernières années, j’ai travaillé en moyenne plus de 70 heures par semaine. Je connais le secteur privé pour avoir été ou employé ou employeur pendant plus de 20 ans. Je suis bien contente pour vous (bien qu’un peu jalouse) que vous ayez eu une carrière professionnelle aussi remplie. Mais je ne pourrai pas aller jusqu’à vous plaindre étant donné le confort financier et matériel certain dont bénéficient les élus. Et sachez monsieur, que si certaines personnes vivent pour travailler, d’autres travaillent pour vivre, et aspirent donc à quelques moments de loisirs et/ou de vie de famille, ce qui à 70h de travail hebdomadaire, n’est pas envisageable pour tout le monde.

3- Comme élu, j’ai contribué à créer en Meuse ou en Lorraine plusieurs milliers d’emplois privés. Je n’ai jamais vécu dans cette région, je ne me permettrai donc pas de débattre là-dessus et laisse à autrui le soin de confirmer ou non le crédit que vous vous accordez.

4- J’ai le droit à la parole libre, pour parler au nom de tous ceux qui m’on dit leurs propres vérités durant ces trois derniers mois de campagne électorale. En effet, vous avez le droit de penser ce que vous voulez. Mais dans la mesure où vous avez une certaine “position” dans la hiérarchie française, les citoyens peuvent également se permettre d’attendre un peu plus de soutien et d’empathie de votre part.


Bonne journée les amis, et j’espère à très vite pour des histoires un peu plus chaleureuses et plus emplie de bienveillance et d’optimisme!

Si vous appréciez mes tribulations et autres bavardages, n’hésitez pas à « aimer », partager, commenter. Ça fait chaud au cœur et ça donne envie de continuer!

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Commentaires
  • Rachel

    Reply

    Tu n’es pas entêtée, tu es courageuse et opiniâtre c’est très différent ! Et tu as bien raison d’interpeller ce monsieur qui m’énerve aussi beaucoup, l’est pas le seul d’ailleurs mais bref …
    J’ai la chance d’avoir une activité pro et si je rajoute toutes les tâches que j’effectue après mon travail et que je ne peux pas ranger dans la catégorie loisirs, comme faire les courses ou le ménage, voire le bricolage ou le jardinage -car même si j’aime ça je suis sûre que je pourrais aimer aussi que de temps en temps quelques petites choses se fassent toutes seules- je travaille aussi largement 70h hebdo. Ces gens qui sont entièrement déchargés des contingences de la vie réelle et qui ont des revenus très supérieurs à la moyenne ne travaillent pas plus que nous et n’ont pas le droit de déverser leur fiel de la sorte.
    Ah ben voilà c’est malin, je suis énervée maintenant 😉

    • La Fabrique d'éco Lo

      Mince, je n’avais aucunement l’intention d’énerver qui que ce soit d’autre… En tout cas merci pour ce petit mot qui montre bien qu’il y a un énorme fossé entre notre réalité et la leur…

Laisser un commentaire