Redonner vie à son gilet troué

4 Comments

Hier soir, c’était le réveillon de noël, et sans dire qu’on met les petits plats dans les grands, et qu’on se vêt de nos plus beaux atours pour cette chouette fête de famille, j’aime bien avoir l’air un peu (mais vraiment un poil) mieux habillée que d’habitude.

C’est donc il y a trois jours que j’ai réalisé que je n’avais absolument rien de nouveau à me mettre et que j’en avais marre de ressortir la même tunique à chaque repas de famille. L’option “acheter un truc spécial fête que je mettrai trois fois” n’étant pas envisageable, il fallait bien chercher une solution ailleurs.

A vrai dire, je n’ai pas eu à chercher bien loin, mais simplement à regarder vers le tas des fringues à réparer. Vous savez, les fringues qu’on aime mais qui, à cause d’une couture qui se défait, d’un bouton qui a cassé, d’une braguette coincée…, deviennent importables.

Et j’y ai vu un pantalon à repriser, un haut à repriser, et un gilet troué. Eh bien voilà, pile poil ce qu’il me fallait!

Pour les reprises, autant dire qu’avec une machine à coudre, il n’y a vraiment aucun challenge, juste à acheter du fil de la bonne couleur et suivre les coutures.

Pour le gilet, j’ai dû faire preuve d’un peu d’imagination. Vous savez, c’est un gilet gris tout fin, celui qui va avec n’importe quel vêtement. Que vous mettiez un jean et des baskets ou une robe et des chaussures à talons, avec ce gilet gris, ça passe! Sauf que les gilets tout fins, ça m’énerve parce qu’ils se décousent tous au niveau du col, même si la “négligée” attitude peu avoir du charme, il y a des fois où ça ne passe pas.

La seule solution s’est imposée : le camouflage!

réparation gilet #1

  • Étape 1 : recoudre grossièrement pour éviter que les parties décousue ne roulent.

réparation gilet #2

  • Étape 2 : Positionner le biais avec des épingles (j’ai préféré mettre une bonne largeur pour bien recouvrir les coutures).

réparation gilet #3

  • Étape 3 : coudre à la machine (si vous n’avez pas de machine, vous pouvez toujours faire appel à une couturière, je ne pense pas que ce genre de prestation soit très chère, en tout cas ça sera moins cher que le rachat d’un gilet).

réparation gilet #4

  • Étape 4 : j’ai choisi de faire un rappel sur les manches, bien qu’elles n’étaient pas du tout abimées.

réparation gilet #5

Et voilà! C’est simple et efficace, ça m’a coûté 4€ (biais et fil de couture écru), et j’avais l’impression de porter une tenue complètement neuve!

réparation gilet #6

Si vous appréciez mes tribulations et autres bavardages, n’hésitez pas à « aimer », partager, commenter. Ça fait chaud au cœur et ça donne envie de continuer!

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Commentaires
  • kutoyx

    Reply

    C’est carrément mignon et ça donne un côté unique et un peu fantaisiste à ce gilet qui était tout simple finalement ! Très bonne idée le rappel au niveau des manches.

  • Euphrosyne

    Reply

    Très réussi !!! Ça me donne des idées pour la pile de vêtements “à réparer” 🙂

    • La Fabrique d'éco Lo

      Super, j’espère que tu montreras tout ça sur ton blog!

Laisser un commentaire