Voyage de noces en Italie

5 Comments

Avec PapaChou, on aime bien ne pas faire comme tout le monde : aller à pieds à l’école, aller en vacances en train, manger bio et local… mais pour notre cadeau de mariage, on a décidé de faire dans le plus cliché possible avec un voyage de noces en Italie, du Lac de Côme à … Venise!

Pourquoi ce choix? Tout simplement parce que je ne souhaitais pas partir en avion sans mon fils (peur de mourir, toussa toussa…) et que pour des raisons écologiques, ça m’arrange aussi d’éviter l’avion quand je peux faire autrement. Moralité : l’Italie ça collait bien.

Alors voilà, j’avais envie de vous raconter un peu comment ça c’est passé!

Jour 1 – aller en Italie en train

Nous prenons un train Paris – Milan. Je vous l’accorde, c’est un peu long, mais c’est nettement moins nocif pour l’environnement que l’avion, alors c’est très bien. Et pour passer le temps, je vous propose un bon livre et un guide sur l’Italie du nord. Changement à Milan pour un train régional direction Côme, nous arrivons 1h plus tard. En sortant de la gare de Côme (80 000 habitants), nous sommes surtout marqués par le campement de réfugiés qui s’est installé là : des dizaines de tentes, du linge qui sèche sur les rambardes d’escalier, un point info certainement pour expliquer la situation aux autochtones, ça nous fait tout drôle de découvrir la réalité des réfugiés en Italie de cette façon.

Notre premier hôte vient nous chercher à un terminus de bus en minivan 4×4. Ça ressemble à un minivan volkswagen, mais étroit comme une punto. Une sorte de 4×4 jouet, mais qui nous a permis de grimper jusqu’à notre hébergement par un chemin où je n’aurais jamais imaginé pouvoir aller en voiture.

Jour 2 à 5 – Lac de Côme

Très déçus par notre chambre d’hôte qui s’avère être une auberge de jeunesse (vive les annonces pas claires de Airbnb…) avec tous les bruits de vie fourmillante qui en découlent, et donc totalement incompatible avec mon sommeil, nous sommes repartis le lendemain matin sans savoir exactement où nous allions.

Voyage de noces en Italie #1

Côme

Nous visitons donc Côme et son marché : savez-vous que le gorgonzola coûte 10€/kg en italie? Il coule de source que nous en avons fait notre pique-nique! La ville est assez chargée en touristes, nous filons donc vers le port pour prendre un bateau vers notre prochaine destination : nous avons trouvé une maisonnette sur l’autre branche du lac (Vive Airbnb accessible à toute heure du jour et de la nuit!). Et pour profiter pleinement du lac et des montagnes qui l’entourent, rien de tel que de le parcourir en bateau.

Nous avons une correspondance à Bellagio, petit village à flanc de montagne, qui donne sur le lac. C’est très beau, typique de la région, pittoresque. Nous faisons nos premiers pas dans une Italie tellement dépaysante mais aussi si touristique… un rapide tour le temps de la correspondance nous suffira donc.

Voyage de noces en Italie #2

Lac de Côme – Bellagio

Notre deuxième hôte nous attend à Mandello. Cette fois, c’est en 4×4 Fiat Panda qu’il nous conduit à la maisonnette. Si le chemin de la veille nous avait impressionné, ce n’était rien comparé à celui-ci… Après 15 min de secousses et 5 minutes de marche, nous arrivons sur les lieux : une maison de montagne bien retapée, mais isolée de tout : du monde et des réseaux. L’électricité provient donc de panneaux photovoltaïque, l’eau potable coule d’une source voisine, et notre voisin est une petite rivière. Exactement ce qu’il me fallait pour me reposer de ma vie de maman, des préparatifs du mariage, du mariage, de l’année pleine de nouveautés qui se profile! Avec PapaChou, nous pouvions enfin vivre à notre rythme sans se soucier de rien pendant nos vacances en amoureux!

Voyage de noces en Italie #3

Abbadia – la maison de mes rêves!

Les deux jours suivants se sont ponctués de petites randonnées pour aller visiter les villes en contrebas, notamment Varenna qui vaut la peine de s’y arrêter, de glaces, de pizzas, de calme et de gnocchis au gorgonzola, la belle vie quoi! L’avantage de cette région est que le train permet d’accéder facilement à toutes les petites villes qui bordent le lac : 30 minutes de marche et nous sommes à la gare qui nous permet aussi bien d’aller au bled voisin que jusqu’à Milan, pour des prix qui feraient pâlir d’envie n’importe quel habitué de la SNCF (à titre indicatif : Abbadia – Varenna, 30 minutes de trajet, 2,20€).

Voyage de noces en Italie #4

Varenna, Mandello

Jour 5 à 9 : Venise

Venise. On avait choisi la destination en se disant qu’après tout, c’était chouette de le faire en voyage de noces. Puis nous avons été conforté dans notre choix en voyant les tarifs assez rédhibitoires des logements, de la gondole, du vaporetto : on n’aurait jamais osé dépenser « autant » d’argent si ça n’avait pas été pour une occasion spéciale!

La date du départ approchant, nous avons entendu beaucoup (beaucoup) d’avis sur Venise : « en août ça pue la vase », « c’est noir de monde », « il faut absolument dormir à Venise même », « il ne faut surtout pas dormir à Venise même », « il faut faire ci, ça, ça… », « il ne faut pas faire ça, ci, ça… ». Bref, nous sommes montés dans le train un peu excités comme des enfants, tout en ayant vraiment peur d’être déçus.

Venise alors, indispensable ou pas? Eh bien, évidemment vous pourrez continuer à vivre sans avoir vu Venise, mais quand même, c’est vrai que cette ville a un charme tout particulier! et ça commence dès la descente du train où la gare donne sur un canal (quoi d’autre? on est à Venise!).

Voyage de noces en Italie #8

Canaux

Venise, c’est accepter de dépenser de l’argent, notamment pour le vaporetto (selon les formules, compter environ 15€/pers/jour) et pour les musées. Sans être une grande fan de musées, il me semble indispensable de faire au moins le Palais des Doges (l’audioguide coûte 5€ en plus de l’entrée, mais tant pis pour le porte monnaie, il faut vraiment le prendre pour que la visite ait un intérêt) qui permet de comprendre un peu l’histoire politique de Venise. Il y a également le musée Correr qui contient des pièces de collections vénitiennes mais nous n’avons pas eu le temps de le faire. Nous avons par contre visité la Fenice, le théâtre vénitien qui a a brûlé deux fois (fenice signifie « phœnix » en italien…), un lieu absolument magnifique qui à mon avis vaut vraiment le détour! D’ailleurs, si c’était à refaire, je m’y prendrais plusieurs mois à l’avance pour aller y voir un opéra, mais autant dire qu’espérer avoir une place pour la représentation du soir même ou du lendemain, c’est impossible…

Voyage de noces en Italie #7

La lagune

Venise, c’est aussi des églises. Des église, des églises et encore des églises. Avant de les voir, ce sont elles qui vous réveillent dès potron-minet (Venise n’est pas la ville de la grasse mat…). En réalité, je suis déjà venue à Venise avec ma grand-mère, il y a à peu près 23 ans, du haut de mes 8 ans. Mes souvenirs de l’époque se résumaient aux glaces (j’avais appris les parfums en italiens) et aux tableaux dans les églises et les musées. Mais j’ai eu un surdosage qui m’a vacciné des musées de tableaux et des églises (par contre aucun souci avec les glaces). Du coup, en arrivant cette fois là, on y allé doucement sur les églises, pas question de se refâcher avec elles : on se promène dans la ville, on regarde un peu la bâtisse de l’extérieur, on repère un banc où s’assoir en cas d’ennui profond… et zut! PapaChou a envie d’entrer dedans… Bon, allons y, au pire j’attendrai dehors. Et puis v’là t’y pas que c’est beau! Mais genre beau comme « tu t’assoies sur un banc de l’église, tu regardes, et c’est vraiment beau ». Je ne suis certainement pas la personne la mieux placée pour vous parler des églises (de Venise ou d’ailleurs), mais en tout cas, même si vous n’allez pas à Venise pour visiter les églises, prenez le temps d’en regarder quelques unes, ça ne prend pas longtemps et c’est vraiment magique.

Voyage de noces en Italie #5

Les toits de nuit

Venise, une fois qu’on y a visité quelques musées pour comprendre un peu la ville, c’est le plaisir de se promener avec une carte à la main dans un labyrinthe : avec ses centaines de canaux, de ponts, de culs de sac, de dédales, c’est vraiment un plaisir de s’y promener. D’autant plus (et au mois d’août ça compte beaucoup!) que la masse touristique ne quitte pas beaucoup les sentiers battus. Alors que la place Saint Marc grouille de monde, les ruelles des différents quartiers vénitiens n’attendent que vous!

Voyage de noces en Italie #10

les ruelles

Côté logistique, nous avons trouvé une chambre chez l’habitant en mode Bed & Breakfast pour un prix très raisonnable pour la ville (97€/nuit en étant à 5 min à pieds du pont du Rialto), dans une rue calme (important!) mais où l’église voisine sonne à 7h30 tapante (nobody’s perfect, même pas Venise). Bien qu’elle soit pleine de charme, Venise ne m’a pas donné envie de pique-niquer tranquillement à l’ombre d’un arbre (il y a tout un endroit de verdure à l’est de la ville, mais c’est trop loin pour y aller tous les midis), nous avons donc pleinement profité de notre budget « voyage de noces » pour écumer quelques restaurants de la ville. Si j’ai quelques conseils globaux : préférez les spaghettis à l’encre de sèche ou les pâtes aux légumes, ou une pizza aux artichauts ou au speck (jambon fumé coupé finement comme on ne sait pas le faire en France) plutôt que les pizzas 4 fromages italiennes. En goûtant une pizza 4 fromages dans une rue de Venise, j’ai sincèrement pensé qu’elle a en réalité été inventée par des français et que les italiens en mettent à leur menu pour nous faire plaisir, mais non, la pizza 4 fromages italienne n’est pas bonne.

Voyage de noces en Italie #6

La gastronomie

Venise en août : de notre point de vue en tout cas, jamais Venise n’a senti mauvais, tout au plus quelques effluves iodées, comme dans toute ville côtière. En août, c’est vrai qu’il y a du monde, nous n’avons pas du tout apprécié la visite de la basilique Saint marc et avons préféré flâner dans les ruelles. Mais Venise en août, c’est préférer les ruelles, les placettes, chercher les endroits à l’abri des touristes, et finalement c’est tout fait faisable de profiter pleinement de la ville!

Voyage de noces en Italie - Venise en août

Aperçus de la foule

Venise, c’est aussi un passage obligé sur la place Saint Marc, lieu emblématique de la ville. Dès 9h, les touristes arrivent. Et jusqu’à 21h, ça fourmille. Par contre, c’est très agréable de venir le soir profiter des mini concert offerts par les bars réputés de la place (ceux où le café coûte plus de 6€!). C’est aussi très sympa de venir tôt le matin, quand rien n’est encore ouvert et que seuls les vénitiens passent (avant 8h!).

Voyage de noces en Italie #9

Place Saint Marc – 7h30

Pour conclure, je dois vous avouer que quatre jours à Venise au mois d’août, c’est épuisant! Heureusement que nous avions eu du calme avant. Mais nous avons vraiment été marqué par cette ville : mais pourquoi donc sont-ils aller construire une ville à cet endroit?? Du coup depuis que nous sommes rentrés, nous avons regardé un documentaire pour mieux comprendre la ville et deux films pour s’y croire encore un peu (Vacances à Venise, vieillot mais marrant de voir qu’il y a 60 ans, les problématiques de touriste étaient déjà les mêmes, et The tourist, nettement plus moderne).

Venise Rialto

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Commentaires
  • William St Martin

    Répondre

    Que c’est beau tout ça, et tu vois, tu m’as même donné envie de peut-être un jour aller à Venise! Moi j’arrête pas d’entendre que oui, c’est très romantique et joli mais que c’est un gros attrape touriste et qu’on y mange pas bien lol.

    Le lac Como, tout simplement magnifique!!!
    J’espère que vous avec bien profité 🙂

    Et à bientôt sur l’île d’Émeraude 🙂
    Bises

    • La Fabrique d'Éco Lo

      Il y a en effet complètement possibilité de se faire avoir comme des gros touristes, mais pas que. Et en évitant les resto à touristes, on mange vraiment très très bien! (je ne me suis étalée sur les spaghettis à l’encre de sèche, mais c’est délicieux!!) 😉 Et je n’ai même pas parlé de la gondole, car ça, ça n’est vraiment pas indispensable!

  • Véro

    Répondre

    Nous y sommes allés en juin en louant une maison à plusieurs pour 3 jours et il n’y avait pas encore trop de touristes et il faisait 26°C. Nous avons fait comme vous, fuyant les endroits plein de monde et c’était vraiment top ! nous avons mangé au resto à côté de chez nous (entre Castello et Arsenal) et c’était super bon et pas trop cher. On y reviendra avec grand plaisir.

    • La Fabrique d'Éco Lo

      En juin et dans une maison de location c’est vraiment l’idéal! En effet, pour ceux qui peuvent y aller à plusieurs c’est une solution que je trouve très intéressante, merci pour l’idée!

    • Véro

      On en a eu pour 800 € les 10 jours pour 4. En fait on se relayait et on est parti à 4 couples. Le premier couple (mes beaux-parents) est resté la totalité du temps, et les autres couples restaient 3 jours. Je vous conseille de partir en semaine comme nous du mardi au vendredi dans tous les cas (moins de touristes que le weekend). Nous avions pris la carte de vaporetto pour les 3 jours.

Laisser un commentaire