Mariage bis : des petits plus pour un mariage écolo à budget réduit

2 Comments

La semaine dernière, je vous racontais le déroulement de notre mariage écolo (il est bien sûr toujours possible de faire moins cher, mieux, différent, mais je vous présente ici nos choix qui correspondaient à  nos attentes et notre budget).

Les alliances

En décidant de nous marier, s’il y avait bien quelque chose qui était important pour nous, c’était d’avoir des alliances qui répondaient à plusieurs critères :

Prix raisonnable : il n’était pas question de nous ruiner, de nous priver d’autres choses pour des alliances, tout aussi symboliques soient-elles.

Durables : pas question non plus de porter des matériaux provenant de zones de conflits, nécessitant beaucoup de produits chimiques ou de sueur d’esclave pour les extraire…

Nous avons trouvé un compromis absolument parfait, et nous n’aurions pas pu rêver mieux pour nos alliances : des anneaux en argent et bois, provenant de l’atelier de Gastyne, où Pascale réalise des bijoux artisanaux de A à Z (elle achète l’argent brut et le travaille elle-même) et surtout éthiques. Elle explique notamment sur son site pourquoi elle ne travaille pas l’or. Esthétiquement, elles sont simplissimes, nous les adorons!

mariage-bio-et-ecolo-13

mariage-bio-et-ecolo-14

Les bijoux de la mariée

Quels bijoux mettrai-je le jour de mon mariage? Cette question m’a turlupinée pendant longtemps. Je n’ai pas énormément de bijoux, et surtout, je ne voulais pas mettre les bijoux que tout le monde m’a déjà vu porter plusieurs fois depuis des années pour certains. Mais si j’achetais une parure, il fallait qu’elle respecte les mêmes critères que les alliances : éthique, et prix raisonnable. Et l’atelier de Gastyne propose différentes parures toutes plus belles les unes que les autres. Mais voilà, si 140€ pour 2 alliances de mariage, ça n’est pas cher, la même somme pour « faire joli », je tiquais un peu plus. Alors j’ai laissé trainer : technique que j’ai apprise depuis que je suis maman, et qui m’a prouvé maintes et maintes fois que laisser faire le temps permet de résoudre beaucoup de « problèmes » comme par enchantement! En l’occurrence, ma maman m’a proposé de me prêter ses perles, cadeaux de ses 30 ans, où petite fille de 6 ans, je trouvais ça super impressionnant. Je n’étais pas forcément emballée par l’idée, car pour moi les perles, c’est pour « les mamans » (enfin, la mienne surtout). Puis quand j’ai fais le dernier essayage de ma robe, je les ai essayé pour voir. En fait il n’y avait pas photo, c’était exactement ce qu’il me fallait!

Et sur la photo précédente, vous avez dû voir mon bracelet éphémère : fleur en origami et raphia, parfaitement assorti à mon bouquet, environ 20 centimes et 5 minutes de réalisation.

mariage-bio-et-ecolo-16

Le plan de table récup’

Qui dit mariage dit beaucoup de monde, dit également plan de table. J’ai fait un plan de table récup’/bricoles déjà présentes dans la maison/un peu d’achat (les boutons en bois pour les fleurs). Le support, c’est tout simplement du carton recouvert de kraft, histoire d’avoir quelque chose d’homogène. Les noms des invités ont été écrit à la main sur des bouts de papier canson découpés, puis collés (d’où des erreurs d’ailleurs, que nous n’avons remarquées qu’en regardant les photos…) Puis j’ai collé quelques fleurs en orgami attachées avec du raphia (pour aller avec mon bracelet!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le bouquet de fleurs en origami

J’ai également réalisé mon bouquet de mariée en fleurs en origami. Je n’ai pas fait du « tout récup » ici, car j’ai acheté des jolis papiers vendus pour l’origami (une dizaine d’euros les deux pochettes pour avoir plein de couleurs, mais il m’en reste assez pour des années de bijoux en origami), il m’a aussi fallu du raphia, de la colle blanche et des bouts de bois pour la tenue du bouquet. Cela m’a demandé tout de même pas mal de temps pour le finir, mais j’étais vraiment ravie du résultat!

mariage-bio-ecolo-9

Les gâteaux nominatifs

Avec de l’encre alimentaire, nous avons écrit le nom des gens sur des gâteaux secs, comme ça chacun pouvait manger le sien (ou le conserver avec amour, au choix), et nous n’avions rien à mettre à la poubelle ensuite.

mariage-bio-ecolo-11

Des gobelets réutilisables

Si on a fini par opter pour des nappes en papier compostable (notamment sans chlore) et louer la vaisselle, nous avons choisi de mettre des gobelet en plastique réutilisables. La vérité vraie, c’est que même si nous y avions pensé dès le départ, le caviste (qui fournissait vins, bière et poiré) nous offrait une opportunité très intéressante : il pouvait nous prêter des verres à vins, des gobelets réutilisables, et même des carafes à vins, il ne nous restait donc plus qu’à louer les flutes à poiré et des pichets en verre pour l’eau. Pas mal non? Et nous n’avons eu aucune plainte de personne scandalisée de boire dans un gobelet pendant un mariage.

mariage-bio-ecolo-12

L’affichage du menu

A tous les mariages, des menus sont présents, en général sur les tables. J’avais beau y réfléchir, aucun idée ne me donnait envie de bricoler des heures pour afficher les plats de notre mariage. C’est donc tout à fait à la dernière minute que j’ai emprunté une grande ardoise (qui sert de dessus table le restant de l’année). J’y ai écris le menu avec un crayon craie et nous l’avons disposé sur un chevalet à l’entrée de la salle.

mariage-bio-et-ecolo-17

Le retour

Le dimanche, nos invités étaient conviés à revenir festoyer pour faire durer la fête et nous faire atterrir en douceur. Nous avons servi la spécialité locale : galette-saucisse, bio et locale s’il vous plait! Gros succès auprès des petits comme des grands.

mariage-bio-et-ecolo-15

Nous avons bien sûr écoulé les restes de salades, fromages, pain… Et pour le dessert, nous avions prévu des glaces, toujours de notre même productrice que pour le dessert de la veille. Nous avons trouvé que c’était le dessert parfait pour un jour comme celui-ci : il suffit de sortir les bacs de glace et les cônes, et les gens sont autonomes, ils peuvent choisir les parfums qui leur plaisent le plus, et à la fin, il n’y a rien à jeter/laver puisque tout le monde mange son cône. Tellement bon et tellement pratique!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Et voilà, vous savez tout ou presque de notre mariage écolo. Et vous, que feriez-vous de plus, de moins pour atteindre cet objectif?

 

 

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Commentaires
  • Mel

    Répondre

    Super article bourré de bonnes idées merci du partage! Je suis allée voir le site pour les alliances elles sont superbes mais il est noté qu’il ne faut pas mes mettre dans l’eau et sue la tenue du bois est garantie 1 an. Cela ne te pose til pas de problème au quotidien et est ce que ça vieillit bien? Merci d’avance bonne journée à toi!

    • La Fabrique d'Éco Lo

      En effet on est censé faire attention à l’eau. Mais difficile d’être à 100% attentif à l’eau, on les retire pour aller à la piscine ou pour la douche.

Laisser un commentaire